Joseph AZAR

Je fais le choix
de créer tous les jours.
Vers la meilleure version de moi-même.

Mon avancée dans le Creative Coding : ‘L’homme caméléon’

Pour tester en ligne avec votre web cam :
https://homme-cameleon.netlify.com/

Certains projets artistiques me touchent profondément. Je me demande souvent ce que le créateur a pu ressentir durant son processus de création.
J’ai donc décidé de vivre cet état d’excitation, tout en acquérant de nouvelles compétences.

J’ai créé ce prototype qui s’appelle ‘L’homme caméléon’. Cette application web utilise du machine learning pour détecter le mouvement d’une personne via la webCam d’un navigateur web.
Il y a quelques semaines, en suivant les cours de Daniel Shiffman sur sa chaîne youtube « the Coding Train », je suis tombé sur ce tuto de Pose estimation, qui m’a tout de suite fait penser à un projet magnifique :
« Les métamorphoses de Mr Kalia » développé par Cyril Diagne et Béatrice Lartigue. En 2014, ils étaient lauréats du concours Google Creative Art.

Les métamorphoses de Mr Kalia :

J’ai eu la chance de rencontrer Cyril Diagne lors du GROW Festival à Paris. On a pu échanger rapidement sur son projet et son parcours. Au Grow, j’ai aussi rencontré des passionnés, tous avec une générosité de dingue! Moi qui cherchais un point d’ancrage avec la communauté des créative coders, je n’ai pas été déçu, tu sens que tu fais partie d’une famille, j’ai adoré.

C’est l’unique festival de Creative Coding en France, Nicolas Barradeau en est l’initiateur. Nicolas est un pilier du créative coding en France, et je le remercie pour sa générosité et le partage de connaissance qu’il offre sur son blog !

C’est drôle, j’avais cette image l’autre jour : c’est le genre de personnes avec qui j’aurais eu envie d’aller jouer à la récré, gamin, pas pour jouer au foot mais plutôt se challenger sur des projets artistiques, ou monter un groupe de punk!

J’ai envie de poser ma brique et participer à ce mouvement artistique, c’est comme si je me voyais sur la rive d’un fleuve, et mes inspirateurs sont de l’autre côté. Alors je me mets des objectifs pour que je puisse les rejoindre.

Qu’est ce que fait ce projet ?

L’idée était de faire une étude de cas sur la base de « Les métamorphoses de Mr Kalia », en pouvant cette fois l’utiliser directement avec un navigateur web et une webcam. Placez-vous assez loin de la caméra et lâchez-vous. Attrapez les cercles de couleur et alors les différentes pistes audio du morceau se déclencheront. C’est un prototype, j’ai fait le choix de la simplicité.

Alors qu’est-ce que j’ai appris ?

J’ai tout d’abord découvert le model POSENET de Machine learning, qui permet une détection en temps réel d’une pose humaine. Il faut aller voir du côté de Google Creative Lab et de TensorFlow.js pour en savoir plus, c’est grâce à eux que l’on peut s’amuser aussi facilement avec ces nouvelles technos depuis un simple navigateur web.

Grâce aux codes de Cyril déposés sur son gitHUB, j’ai pu comprendre quelle technique il avait utilisé pour créer les jointures entre les membres du personnage. En gros tu places deux cercles de différente taille et tu calcules les tangentes. Ce qui te donne un membre, un avant-bras etc. On apprend énormément en lisant le code des autres.

Ce qui m’amène à vous parler de la lib de rendu graphique que j’ai utilisée pour ce projet :

Paper.js

C’est une librairie JS qui offre la manipulation de formes vectorielles et la gestion d’un Scene Graph dans l’esprit d’un soft comme Illustrator. Auteur : Jürg Lehni

http://paperjs.org/

Voici quelques exemples de mes tests dans le sketch de Paper.js :
Bras
Sketch Tête personnage – 10.02.2020
Cercles et tangentes
Séparation forme
Forme coupée
Motifs Truchet

Qu’est-ce que j’ai compris ?

J’ai compris que les compétences techniques ne sont qu’une partie d’un projet interactif réussi. La technique doit être au service d’un message, doit inviter à rentrer dans un univers unique.
J’ai réalisé aussi que bosser tout seul a ses limites, même si je partage et échange beaucoup avec Emilie, artiste, qui me conseille sur le sens que je veux donner, sur mes choix artistiques, esthétiques. J’ai vraiment envie de collaborer avec des artistes, des passionnés.

Un moment qui m’a rempli de joie, c’est lorsque j’ai installé la webcam dans le salon, projeté l’ensemble sur le grand écran et vu les enfants interagir et s’enthousiasmer d’être dans la peau de l’homme caméléon!

Pour finir

En cette période de confinement, j’en profite pour formaliser et noter ce qui m’est essentiel et qui me donne le plus d’énergie. C’est pour cela que je partage mon processus de création par des vidéos ou twits au quotiden c’est des actions super concrètes qui me permettent de tester si je monte en énergie ou pas.
Je mes sens Indiana Jones à la recherche de la folie retrouvée!

Ressources :

Je partage mes expériences sur ma chaîne youtube